L’installation d’une piscine est une décision qui peut s’avérer onéreuse et il est important de connaître à l’avance le budget à prévoir. Que ce soit pour trouver un financement ou pour estimer les coûts supplémentaires liés à l’entretien, il est nécessaire de prendre en compte les différents facteurs avant d’entamer la construction. Dans cet article, nous allons vous expliquer en détail le budget à prévoir et tous les éléments à prendre en compte pour l’installation d’une piscine.

Les principales caractéristiques d’une piscine

Le budget d’une piscine est bien évidemment dépendant des caractéristiques qu’elle prend. Il est donc important de prendre en compte certaines spécifications techniques lors de l’estimation des couts et de connaître les différentes types de piscines disponibles sur le marché :

– Les piscines enterrées – Les piscines enterrées peuvent être construites avec des matériaux variés tels que du bois, du béton, du PVC armé, etc.

– Les piscines hors-sol – Les piscines hors-sol s’installent en général plus facilement et offrent un large choix de formes et de dimensions.

– Les piscines semi-enterrées-Les piscines semi-enterrées ressemblent à une piscine hors-sol, sauf qu’une partie est enterrée dans la terre.

Les coûts liés à l’installation et les possibilités de financement

Le prix total d’une piscine varie en fonction de ses caractéristiques et de l’envergure de l’installation. Les coûts à prendre en compte comprennent :

– Le prix du matériel très variable en fonction des performances techniques, de la taille et de la forme exigées ;

– Les frais de main d’œuvre pour la pose et le raccordement au système d’alimentation en eau ;

– Les frais d’assurance pour couvrir les accidents et problèmes liés à l’installation et à l’utilisation ;

– Les frais de gestion de déchets ; et

– Les frais accessoires tels que les panneaux solaires ou équipements supplémentaires.

Outre ces coûts initiaux, il faut aussi prévoir le coût de l’entretien, qui comprend l’achat et le changement fréquents du matériel nécessaire au bon fonctionnement, ainsi que le coût mensuel des produits chimiques pour le traitement de l’eau.

Le budget total d’une piscine peut alors être particulièrement important. Face à cela, on peut bien évidemment recourir à divers moyens de financement allant des prêts à taux zéro, aux crédits bancaires à des taux fixes ou variables. De nombreuses entreprises proposent également des solutions de paiement facilitées et des crédits renouvelables sur un ou plusieurs ans.

Les équipements et les accessoires obligatoires à prévoir

Lors de l’installation d’une piscine, il faut aussi s’assurer du respect des dispositions en vigueur et prendre en compte la nécessité d’installer certains équipements de sécurité. Suivant les critères qui définissent les dispositifs de sécurité obligatoires, le périmètre autour d’une piscine enterrée doit donc systématiquement être protégé par des barrières ou murs hauts, entourés ou non d’une clôture. L’accès à la piscine doit être équipé d’un portillon ou d’un escalier à l’arrière pour des raisons de sécurité.

Pour ce qui est des installations distinctes, il vous faudra forcément équiper la piscine d’un système de filtration et de nettoyage tels que des filtre, des épuisettes, des brosses et des aspirateurs. Vous pourrez aussi installer des échelles et des marches pour faciliter l’accès et débroussailleurs ou nettoyants pour l’entretien.

Les accessoires complémentaires à prévoir pour le confort et l’esthétisme

Une fois le budget nécessaire à l’acquisition et à l’installation des équipements été défini, vous pourrez alors vous lancer dans l’aménagement et l’équipement de votre piscine. La liste des possibilités est longue et fonction de vos envies et de votre budget. Vous pourrez installer :

– Des bancs, des lits et des étagères pour plus de confort et de commodité ;

– Des chaises longues et des sofas pour un espace de détente et de relaxation ;

– Des orbes, des partitions, des grilles et des dallettes pour le design ;

– Des balances, des escaliers et des couloirs pour les petites pièces ;

– Des lumières, des projecteurs ou des LED pour l’éclairage ;

– Un pont pour des effets suspendus ;

– Des pompes, des aspirateurs et des traitements pour le nettoyage et la qualité de l’eau ;

– Des eaux, des hamacs, des miroirs ou des écoulements pour créer des jeux d’eau.

Comparez les offres et trouvez le bon artisan pour installer votre piscine

Enfin, il faudra prendre le temps de comparer les offres et les tarifs des différentes entreprises afin de trouver le bon artisan pour l’installation de votre piscine. Vous serez amené à intéragir directement avec des experts qui ont une connaissance approfondie du secteur et qui sont capables de vous offrir des solutions adaptées.

Pour acheter à bon prix les matériaux nécessaires, vous pouvez également comparer les offres des différents fournisseurs et trouver ainsi les produits de qualité correspondant à votre budget. Il est très important de bien lire les fiches techniques et étudier attentivement les caractéristiques techniques des produits concernés.

Par ailleurs, si vous comptez acquérir des produits de grandes marques telles que Intex ou Bestway par exemple, vous pouvez avoir recours à des produits plus performants et plus solides, mais cela peut aussi entrainer une augmentation considérable du coût total.

Bilan et astuces pour économiser

Comme nous venons de le voir, les coûts liés à l’installation d’une piscine sont très variables et dépendent de plusieurs facteurs, notamment de ses caractéristiques techniques et de l’entourage de celle-ci. Il est donc important d’élaborer un budget prévisionnel et de prendre le temps d’analyser le marché et de comparer les offres pour réaliser des économies.

Il est aussi possible de réaliser des travaux sois-même, à condition de bien étudier les réglementations en vigueur et de réunir tous les matériaux et les équipements nécessaires à la réalisation de ces travaux. Dans tous les cas, pour économiser et passer à côté des imprévus, n’hésitez pas à bien étudier les différents coûts et à toujours demander un devis avant d’obtenir une offre.